La réalisation du réseau d'assainissement collectif est récente....

... et ce ne sont pas moins de 1200 branchements qui ont été réalisés en 2008 et 2014.

En effet, afin de respecter les normes et règles environnementales,  et  surtout la qualité des eaux de baignade, le conseil municipal a adopté, après enquête publique, un zonage d'assainissement en 2005 qui sépare les zones d'habitations raccordées à un réseau collectif de celles qui resteront en assainissement individuel.  Révisé en 2012 pour y rajouter de nouveaux quartiers, ce zonage ne devrait plus connaitre d'évolution dans les prochaines années.

3 tranches ont été réalisées entre 2008 et 2014 : le bourg, Porspaul et tout le secteur de Porscave. 2 autres tranches seront construites entre 2014 et 2020 : la rue du carpont (2017) et la rue de Keryevel (2018-19). A l'issue des 5 tranches, il ne restera plus qu'une faible proportion d'habitations non raccordées au réseau collectif (les habitations les plus isolées ainsi que le secteur du Prieuré-Trohoat) et restant -par conséquent- traitées par un système d'assainissement individuel. Celles-ci doivent s'adresser au Service Public d'Assainissement Non-collectif (SPANC) géré par la CCPI, notamment pour obtenir les certificats de conformité. Cliquez ici pour consulter le service.

Projet intercommunal,  les eaux usées sont ensuite traitées par la station d'épuration de Kervoulou, en Plouarzel avec qui la commune a créé un SIVU (syndicat à vocation unique). Au 1er janvier 2018, l'ensemble du réseau et des stations seront gérées par la communauté de communes (CCPI) dans le cadre de ses nouvelles compétences.

 alt

La station d'épuration de Plouarzel vers où sont traités les effluents a été autorisé par arrêté du préfet du Finistère, le 11 février 2009 (arrêté n°2009-0156). C'est une filière d'épuration de type classique « boues activées », d’une capacité de 4700 équivalents-habitants soit environ 7000 habitants/jours.

 

Après la construction du réseau et dès qu'il devient opérationnel, la mairie expédie aux propriétaires des habitations (qui deviennent donc "raccordables") un courrier les autorisant à se brancher avec une facture pour régler la taxe de raccordement (1355.90 EUR HT en 2014) qui est redevable à réception du courrier (possibilité d’échelonnement avec la perception dont les coordonnées figure sur la facture). Le délai de réalisation pour les travaux de raccordement est de deux ans. Passé ce délai, le règlement prévoit une pénalité selon le volume de consommation.

 

Ensuite, après le raccordement, les usagers doivent impérativement rappeler la mairie au 02 98 84 01 13 qui fera procéder à un contrôle de conformité, obligatoire. Le coût de cette prestation est pris en charge par le budget assainissement. Cependant, en cas de non-conformité, le second passage sera à la charge du demandeur. Ce contrôle est effectué par la société publique locale Eau du Ponant mais c'est bien la mairie qu'il faut appeler d'abord pour organiser le rendez-vous.

Vous pouvez consultez ici un shéma type de bon raccordement au réseau d'assainissement.

altTéléchargez ici le règlement complet du service assainissement collectif : Cliquez ici.

 En cas de problème urgent (seulement) sur le réseau, et uniquement en dehors des heures d'ouverture de la mairie, contactez HYDREASS au 06 46 42 63 82 ou 06 46 42 63 81

Après le raccordement, les tarifs de fonctionnement du service (payable sur la facture d'eau) sont les suivants (inchangés depuis 2014)

Part fixe: 121.89€ HT / Part variable au m3  : 2.39€ HT .

Participation au raccordement à l'égout (PAC) : 2986.65 € pour les constructions neuves.

 ATTENTION  : Assainissement individuel ou assainissement collectif : en cas de vente ou de succesion, dans tous les cas, les notaires du département exigent  un certificat de conformité de votre installation.